Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Bataille et blindés hors-série n°39 : Les 10 derniers jours du Reich

Batailles & Blindés Hors-Série N°39

Les 10 derniers jours du Reich

DISPONIBLE (14,9 € frais de port compris)

Disponible également au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Bataille et blindés hors-série n°39 : Les 10 derniers jours du Reichzoom

[ zoom ]

[ Commander ]

Le 20 avril 1945 signe le dernier anniversaire du maître du III. Reich, dorénavant moribond. L’Armée rouge, à l’Est, avance inexorablement vers Berlin, et rien ne semble l’arrêter. Si le Reich, tel un animal blessé, parvient encore à infliger des coups durs aux Soviétiques, il n’oppose plus qu’une résistance symbolique à l’Ouest face aux Anglo-Américains et aux Français libres. Malgré la levée - symbolique - de divisions de qualité souvent médiocre, le III. Reich est aux abois et ne peut espérer que retarder l’inévitable.
Adolescents et vieillards sont intégrés au Volkssturm, peu armés, et jetés dans la fournaise sans aucun espoir de survie au combat. Du côté de l’Armée rouge, les principaux maréchaux, Joukov et Koniev, sont mis en concurrence par le maître du Kremlin, Staline, pour atteindre la capitale du Reich et planter la bannière soviétique sur le Reichstag, ultime symbole.
Ce hors-série est l’occasion de raconter les dix derniers jours du III. Reich, alors que Hitler s’enfonce dans sa folie, sacrifiant les dernières forces vives du peuple allemand, pendant que sa garde rapprochée se restreint de plus en plus. La ville de Berlin est défendue coûte que coûte par les troupes allemandes, parmi lesquelles se battent aussi des étrangers qui croient encore à l’idéologie nazie ou qui souhaitent continuer la lutte contre le bolchevisme engagée quelques années plus tôt par Hitler.
À l’extérieur, des batailles comme celle de Bautzen montrent que les troupes du Reich peuvent encore être décidées à ne pas lâcher du terrain. Les défenseurs de la capitale allemande sont dans le même état d’esprit : la place est devenue un véritable camp retranché bientôt encerclé par les forces soviétiques. À l’Ouest, les Alliés atteignent toutes les grandes villes les unes après les autres et cherchent à stabiliser les frontières de l’après-guerre, car tout le monde devine que la prochaine grande confrontation se fera avec l’ancien allié soviétique... Pendant qu’au Danemark la résistance sort de l’ombre et prend les armes, les contre-attaques allemandes mal menées à Berlin et dans les faubourgs échouent. Les Soviétiques progressant jusqu’au centre de la capitale, malgré les barrages routiers, les points d’appuis et les Flaktürme. Au début du mois de mai, le drapeau rouge flotte sur le Reichstag, but ultime de la guerre pour les Soviétiques, et Hitler disparaît dans les flammes avec ses espoirs de voir le III. Reich perdurer encore 1000 ans.


<< Retour

 

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

 

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com